Le regret maternel

Etre parent peut parfois être terriblement difficile. On a du mal à comprendre son enfant, à appréhender et à accepter tous les changements que cela implique dans notre quotidien, à trouver du soutien et une écoute adéquats.


On se demande même parfois pourquoi on a fait des enfants...

Difficulté maternelle, regret maternel, dépression post-partum, attachement parent-enfant
Photo Taryn Elliott / Pexels

Cette réalité, peu de parents ose la dire, souvent par peur d'être jugés.


Pourtant, ces sentiments ambivalents à l'égard de leurs enfants - et la souffrance qui en découle - peuvent parfois amener des parents à avoir des attitudes violentes envers leurs enfants, d'autant plus si tout cela est tu.


Dans mon travail d'accompagnante, j'ai à coeur de laisser à cette réalité la possibilité d'être dite et accueillie sans jugement, parce que cela me semble essentiel pour pouvoir avancer sur son chemin de parent et accéder à une relation sereine avec son enfant.


A ce sujet, je vous invite à lire l'article ci-dessous, que je trouve très intéressant et dont je vous partage un extrait qui me parle particulièrement :

"Ce qui va faire la différence, souvent, c’est l’accompagnement de la femme et sa capacité d’établir de négociations internes.

Une femme entourée, choyée, maternée, qui a le temps de récupérer, sera à son tour en disposition de materner... Le rôle du père, de la famille et des amis est ici essentiel. Le rôle du professionnel s’avère de plus en plus important pour l’accompagnement de la femme pendant cette période de transition."


L'article traite également du choix d'être mère... J'ai envie de l'élargir à "être parent". Est-ce un choix fait en toute conscience, par souci de la norme sociale ou encore d'autres raisons ?


https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20160628.RUE5472/etre-mere-et-le-regretter-je-me-suis-fait-un-enfant-dans-le-dos.html


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • images