Mon parcours

Du plus loin que je me souvienne, le mystère de la vie et de la naissance, les relations humaines - et la relation parent-enfant en particulier - m'ont toujours fascinée.

 

Je me revois, adolescente, dévorer les ouvrages de Françoise Dolto, et faire mes premières prises de consciences autour de mon histoire et celle de ma famille.

Fin 2005, j'ai 32 ans, je suis enceinte pour la première fois ! En voyant mon ventre s'arrondir au fil des mois, en accueillant mon bébé en peau-à-peau pour sa première tétée, je ressens une vague d'amour si puissante ! C'est incroyable !

Cette étape, bouleversante et fondatrice, marque le début d'un virage à 180° dans ma vie.

Etre la maman de ce petit bout d'homme, c'est souvent fluide et intuitif, mais parfois aussi, terriblement fatiguant, et confrontant ! Je fais face à aux remarques, incompréhensions et jugements de mon entourage, concernant mon maternage proximal et mes choix éducatifs. En parallèle, j'éprouve aussi de l'impuissance et de la culpabilité à observer, malgré moi, que certains de mes comportements vont à l'encontre de ce que je souhaite offrir à mon enfant. Et je sens en moi se rouvrir de vieilles blessures, dans ce miroir qu'il me tend. Je réalise aussi, après coup, que la façon dont j'ai été accompagnée pendant ma grossesse, sa naissance difficile, les violences subies pendant mon accouchement, viennent colorer notre relation.

C'est dans ce reflet-là que je plonge dans la parentalité «positive», le développement psycho-affectif de l'enfant, la théorie de l'attachement, l'accouchement respectueux, l'allaitement, la mémoire traumatique, la guérison de l'enfant intérieur...

Le désir d'un 2e enfant naît. Ce petit homme là s'installe vite dans mon giron. Je fais le choix radical d'un AAD et m'offre un accompagnement global avec un sage-famme merveilleux. Je répare tellement de mon vécu pendant ces 9 mois ! Fin 2008, le jour J, je vis un accouchement orgasmique, dans toute ma puissance.

 

Je prends ensuite un congé parental : je souhaite m'occuper de mes enfants, profiter du quotidien avec eux, à leur rythme, et je réalise que je veux changer de voie professionnelle. Mes difficultés trouver mon équilibre entre la femme et la mère, mon job d'enseignante, mes questionnements, mes prises de conscience…, j'ai besoin de tout remettre dans la balance pour me recentrer.

 

Après quelques mois où je suis toute la journée avec mes deux petits, sans relais, tout en gérant un déménagement, en mode maman parfaite, je craque... L'arrivée de ce 2e enfant, le quotidien d'une maman en congé parental, la famille éloignée, le manque de relais, je prends conscience que je suis en plein burn-out.

 

Et je vois aussi combien mon histoire, mes blessures, parasitent de plus en plus ma relation avec mes enfants et avec mon conjoint. Il est temps que j'aille à la rencontre de la petite fille qui pleure de douleur et crie de rage à l'intérieur de moi. Je décide de commencer une thérapie.

Pas à pas, à mesure que je vais mieux, mon projet de reconversion professionnelle prend forme : partager ce qui rend ma vie de maman, et de femme, plus douce, ce qui soutient et répare la relation avec mes enfants, avec mon conjoint, ce qui guérit ma « petite moi », en me permettant de me reconnecter à moi-même et de me sentir alignée avec mes valeurs, voilà ce que je veux offrir au monde !

En 2010 j'intègre l'association Allaitement Nord (anciennement Solidarilait Nord), où je reçois une formation en allaitement et une initiation à l'écoute empathique, pour pouvoir informer et soutenir les mamans pendant leur allaitement. Puis je me forme au portage des bébés avec l'Association Française de Portage des Bébés.

 

Convaincue par les bienfaits de ma thérapie en cours : l'écoute empathique, le non-jugement, le chemin vers guérison de l'enfant intérieur, la reprise de mon pouvoir personnel, je rejoins en 2011 l'Ecole des Intelligences Relationnelle et Emotionnelle d'Isabelle Filliozat pour y suivre une formation de 3 ans à l'Approche Empathique Intégrative.

 

Ce sont 3 années sont une source inépuisable d'apprentissage et de croissance. Enfin, je me sens à ma place ! J'y apprends les bases solides de mon métier d'accompagnante et j'y vis une aventure humaine passionnante !

Au fil de mon cheminement, je suis aussi des ateliers de soutien à la parentalité :

Atelier Faber et Mazlish

Atelier Gordon niveau 1

Atelier Filliozat "Stop aux crises !"

 

Ainsi que d'autres formations professionnelles :

Portage des bébés avec Contre mon Coeur et TransPortage Formations

Massage bébé avec l'Association Française de Massage Bébé

Communication connectée  avec Hélène Gérin et Frédéric Laloux

Parole au bébé avec Brigitte Denis

Sommeil du tout-petit avec Ingrid Bayot

Et puis, en septembre 2016, j'ai l'immense joie d'accueillir un 3e petit garçon ! Cette 3e grossesse, ce 3e accouchement, sont encore une fois l'occasion de visiter d'anciennes mémoires et de m'en libérer. 

C'est emplie d'une nouvelle énergie que je décide alors de me tourner vers des formations plus ciblées autour de la libération des émotions et des traumas, et de l'accompagnemment du féminin.

Techniques psycho-énergétiques de libération émotionnelle : EFT, TTT

Empreintes émotionnelles prénatales et natales : Mémoires de naissance  et Technique métamorphique

Accompagnement du Féminin : Soin Rituel Rebozo, Savoir-Faire / Usages Rebozo et  Moon Mother® 1

Si pendant les premières années de mon aventure avec "Tisser des liens", j'adore animer des ateliers de portage et de massage bébé, ainsi que des réunions de soutien à l'allaitement, je sens rapidement que ce qui m'appelle dans mon coeur est de pouvoir offrir des espaces de libération et de guérison.

Bien souvent, les mamans présentes à mes atelliers déposent leur fardeau en arrivant : un accouchement traumatique, une grossesse difficile, un allaitement parcours du combattant, un lien fragile avec leur bébé suite à une césarienne, plusieurs fausses-couches avant la naissance de leur bébé, qui pleure "tout le temps", une grande fatigue, un manque de soutien de leur entourage...

Tout doucement, je tisse ma médecine unique.

Aujourd'hui, je me consacre uniquement à l'accompagnement de ces femmes (et de leur bébé) qui ont vécu l'enfer dans leur corps. Ma médecine unique leur permet d'ouvrir de puissantes espaces de guérison et de transformation.

 

Je les accompagne en douceur dans leur désir d'un projet d'accouchement respectueux, dans leurs peurs (de la douleur, de la césarienne, de ne pas y arriver, de s'ouvrir, de perdre leur bébé...), dans la réparation de leurs blessures passées (maltraitance, abus sexuels, fausse-couches, ivg, img, accouchements traumatiques...), dans leurs premières semaines, mois et années avec leur enfant, dans le renouveau de leur couple, dans une relation d'amour avec elles-mêmes en prenant soin de leur petite fille intérieure.

 

J'ai pris le temps de vivre par moi-même et d'intégrer pleinement toutes mes expériences de vie, les outils et les approches auxquels je me suis formée dans ma vie personnelle avant de les proposer dans mes accompagnements. Et je suis dans une démarche continue de développement personnel et professionnel.

Ces dernières années m'ont permis d'ouvrir mon regard et d'élargir le champ des possibles, de mieux me comprendre, de reprendre confiance en moi et d'améliorer mes relations aux autres, de cicatriser mes blessures de bébé, de petite fille, d'adolescente et de pacifier ma relation avec mes enfants, tout en me conduisant à créer un métier accordé à ce qui vibre fort en moi.

Cette année 2021, je pose à nouveau un choix fort, je m'engage dans une formation de 15 mois avec l'institut Leader Phénix

afin de faire progresser encore mon leadership et la force de transformation de mes accompagnements.

Aujourd’hui, je veux accompagner les femmes qui ne veulent plus faire de compromis, qui sont en mode non-négociable, qui souhaitent prendre leur pleine place dans le monde, dans toute leur puissance et leur singularité.

 

De tout mon coeur !

Caroline

Dans ma pratique, je m'engage à : 

- respecter le secret professionnel et la clause de non-jugement.

- être supervisée de manière régulière.

- parfaire régulièrement mes connaissances et compétences.

- vous réorienter vers d'autres professionnels si la problématique abordée est en dehors de mon champ de compétences.

- poursuivre ma démarche de développement personnel.